Domaine de Flaville

“ Qualité artisanale, venez déguster la différence. ”

PRODUITS

Pineau ; Cognac ; vins de pays ; liqueurs de Cognac ; jus de raisin gazéifié, etc.

VENTE A LA PROPRIéTé

Toute l’année sauf le dimanche hors saison.

VISITE DE LA PROPRIéTé

Sur demande pour les groupes et les particuliers : visite du chai de vinification, chai de stockage, distillerie, vignoble et dégustation.

Les souffles bienfaisants de l’histoire

Cinq générations de viticulteurs

Mireille et Jacky BureauLes Bureau sont arrivés ici en 1953. On connait bien cette famille à Dompierre-sur-Charente puisqu’ils y sont viticulteurs depuis plus de cinq générations. L’exploitation de 38 hectares est en zones Fins Bois et Borderies. Les cépages sont composés essentiellement d’Ugni-Blanc, de Colombard, de Montils (vieux cépage charentais), de Chardonnay-Merlot et de Cabernet Franc-Sauvignon. Les vendanges sont faites mécaniquement. Paysage Domaine de FlavilleUne partie de la production est distillée pour la vente directe et l’autre est vendue aux maisons de négoce Martell et Courvoisier.
C’est en 1971 que débute l’activité de Jacky avec seulement trois hectares. Il commence à distiller en 1989 et les chais de stockage et de vieillissement commencent à s’étoffer.

La situation géographique

« C’est en 1984 que nous avons ouvert notre accueil à la vente directe. Nous avons une situation privilégiée avec un passage très important, juste à notre porte. Au début, on montrait notre pineau blanc, notre cognac VSOP et trois étoiles, notre vin blanc de pays. J’ai fait un stage de vinification en 1982/1983 au lycée agricole de Saintes. C’est à partir de ce moment là que j’ai décidé de faire du vin de pays. Personne ne m’avait jamais expliqué. On a longuement mûri notre projet et nous ne nous en sommes pas si mal sortis ».
Produits Domaine de FlavilleSes produits passent par le cognac trois étoiles   (5 ans), VSOP (10 ans), Vieille réserve (18 ans) et XO (plus de 23 ans). En pineau, nous avons du blanc et du rosé. Il existe également un vieux pineau en blanc. La gamme des vins de pays est en blanc, rosé et rouge. Pour finir, citons les liqueurs de cognac et le jus de raisin gazéifié. « Nous proposons le vin en bouteille et en bag in box. Ce procédé  permet de le conserver ouvert pendant six semaines en le buvant, peu à peu. C’est économique et pratique et cela a véritablement fait bondir nos ventes. Il faut savoir que depuis 25 ans, on constate une baisse de la consommation du vin blanc et l’envol des rosés, le pineau et le cognac représentant la tradition ».
Le projet d’une route à deux fois deux voies a empêché les Bureau d’investir comme ils le souhaitaient.
« Le passage, c’est notre fonds de commerce. On a des clients toute l’année. Alors, on est un peu inquiets s’ils passent ailleurs que devant chez nous ».

Quand passent les célébrités

Vestige Domaine de FlavilleLe domaine de Flaville, à la consonance romaine doit son nom à une supposée villa gallo-romaine construite alors, il y a près de deux mille ans, en terre de Gaule pacifiée.
Plus près de nous, au XIXème  siècle, le domaine de Flaville était un relais de poste. Napoléon III en campagne électorale, est passé ici pour changer de monture. On lui avança un marchepied en pierre calcaire de Saintonge qui a été conservé.
A côté des bâtiments où nous attendent Mireille et Jacky Bureau, se dressent les vestiges d’une tour qui fut surmontée du système de télégraphe aérien optique Chappe. Grâce à un réseau de plus de 500 stations permanentes, l’aventure du télégraphe dura un demi-siècle, de la Révolution à Napoléon III.
Dans un couloir, l’œil est attiré par des photos encadrées où l’on croit reconnaître le maître de maison en compagnie de vedettes, à l’occasion de la foire aux vins de pays de Virollet. Ce n’est pas une illusion !
Les artistes comme Carlos, Chantal Goya, Pierre Richard ont pu apprécier et savourer le fruit du travail de Jacky. Francis Perrin, en toute discrétion, caché derrière des lunettes de soleil, est venu faire ses emplettes au domaine de Flaville. « C’est amusant à dire, mais cela joue énormément dans l’appréciation que l’on a de mes produits. Mais j’insiste sur le fait que nous sommes des producteurs et non des revendeurs ».
Un producteur curieux de son histoire et de celle de sa Saintonge.