Domaine Laprée

“ Entre vieilles pierres et sable fin, les raisins d’une terre de tradition. ”

Produits

Pineau des Charentes blanc et rosé ; vieux Pineau ; Cognac ; vin de pays charentais rouge (Merlot), rosé et blanc ; jus de raisin ; jus de raisin pétillant.

Vente à la propriété

Véronique et son fils, Pierre, vous accueillent tous les jours en juillet et août. Le reste de l’année sur rendez-vous.

Visite de la propriété

Visite des vignes, chais de vieillissement et dégustation.
Accueil en anglais et en espagnol.

Une permanente envie d’apprendre

Véronique LapréeÊtre viticulteur ne s’improvise pas. Il faut fortifier son savoir, son expérience. C’est ce que fait depuis plusieurs générations la famille Laprée, sur ses terres de Meursac. Elle apprivoise le temps qui s’écoule, observe le climat, l’adapte à son travail et luxe suprême, sait s’entourer de calme et de silence, ces éléments indispensables au vieillissement des eaux-de-vie dans les fûts de chêne. Véronique, née à Saintes, sait tout cela mais ses études de philosophie et de latin puis ses trois ans de droit à Bordeaux lui ont fait suivre d’autres chemins que celui de la vigne.

Reprendre ou laisser l’exploitation

C’est à Paris qu’elle complètera sa formation pour devenir assistante juridique d’une société de conseil juridique et fiscal puis de prêt-à-porter. « Mais lorsque j’ai eu mon premier enfant, je me suis dit que je n’envisagerais pas de continuer dans ce domaine ». Son père atteignant l’âge de la retraite, la question va se poser de la reprise ou non de l’activité viticole. Véronique Laprée vignesAprès l’épisode parisien, de retour à Meursac, elle reprend des études en 1991 et obtient un brevet professionnel en viticulture et œnologie au lycée agricole Renaudin de Jonzac. « Je me suis embarquée dans une sacrée aventure ! j’ai dû tout apprendre mais les conditions d’apprentissage étaient bonnes pour me lancer ». Ce qu’elle fait en 1997 sur 31 hectares dont 10 puis 12 de vignes et le reste en céréales. Nous sommes en zone de Bons Bois avec des cépages Ugni-Blanc, Colombard, Merlot, Cabernet. En 2007, l’opportunité se présente d’agrandir le vignoble et de passer à 20 hectares de vigne dont 0 ha 30 d’Ariloba. « On m’a dit de ne vendre que les produits que j’aimais faire. Le cognac et le pineau représentent la base même de mon travail. Je fais distiller à façon et les opérations de vieillissement se font sur place dans mon chai. Mais cela me manque de ne pas distiller. J’ai rencontré beaucoup de collègues qui m’ont donné envie de le faire : tout s’apprend et je serai mon propre maître sur toute la ligne. Alors, j’étudie de plus en plus la question ».

L’émergence du vin de pays

Véronique Laprée propose à ses clients du cognac de 8 ans d’âge (VS), de 10 ans (VSOP) et se prépare à embouteiller en 2009 un XO de 16 ans. Le pineau blanc en Colombard a 5 ans, le rouge en Merlot et Cabernet Sauvignon a 4 ans également. Le vieux pineau blanc atteint 10 ans. Ces mêmes clients qui venaient chercher du pineau, pour certains depuis 1981, posaient toujours la même question à Véronique : « Pourquoi ne faites-vous pas du vin de pays ? ». Elle commencera par le rouge, en bouteille et en vrac. « Il y a vraiment une demande très forte en la matière ».

A l’écoute des clients

Produits Domaine LapréeVéronique Laprée fait connaître ses produits, chez elle et sur différents marchés. Autant de lieux, de rencontres et de satisfactions à voir revenir des clients jamais avares de conseils et de suggestions. « Si je devais rajouter des produits à ma gamme, je serais tentée par la vinification du vin rosé et du vin blanc ». De même que pour son projet de distillation à la ferme, elle échange avec d’autres professionnels, s’inspire de leurs expériences, cherche les meilleures opportunités pour mener à bien une diversification annoncée de son activité. Comme une permanente envie d’apprendre.