Vergers Daudet

“ La pomme, une passion de père en fils. ”

PRODUITS

10 variétés de pommes : Golden, Reine des Reinettes, Granny smith, Gala, Canada gris, Braeburn, Belchard Chanteclerc, Fuji, Jonagored et Rubinette.
Jus de pomme, pomme-poire et jus de pomme pétillant.

VENTE SUR L’EXPLOITATION

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 14h à 18h. Vente à partir de 5 kg minimum.

VISITE DE L’EXPLOITATION

Pour les groupes uniquement.
Sur rendez-vous toute l’année.

La maison des pommes

VergersChez les Daudet, on aime la pomme depuis des générations. Originaire de Pessines, Aristide est viticulteur et en 1950, il décide de planter des arbres fruitiers.   Son fils Guy va reprendre le flambeau en commençant tout d’abord,  des études au lycée agricole Georges Desclaude de Saintes.

Une rencontre capitale

C’est dans cet établissement réputé qui fête son centième anniversaire en 2008, que monsieur Calvet, un professeur passionné d’arboriculture fera partager ses connaissances.
La culture, les variétés, la taille, les maladies, les parasites, tout est abordé et en 1971, lors de son installation à son compte, Guy Daudet part confiant dans les capacités de sa petite entreprise d’à peine 10 hectares et deux salariés. Il se sait suivi par son mentor et c’est un atout supplémentaire lorsque l’on débute une vie professionnelle toute neuve. Cette amitié et cette considération iront bien au-delà puisqu’au décès de monsieur Calvet, sa veuve remettra à la famille Daudet un ensemble de livres d’arboriculture et de documentations, en signe de prolongement d’une rencontre pour le moins rare et privilégiée.

Quelques étapes

L’établissement Daudet atteint maintenant une centaine d’hectares, propose une dizaine de variétés de pommes et essaie de répondre aux goûts d’une clientèle qui évolue.
Caisse pommes« Il y a des phénomènes de mode, confie Nicole Daudet, l’épouse de Guy. Les gens veulent des pommes rouges, jaunes ou vertes, sans nuances. A une certaine époque, on ne vendait plus de Golden. Alors, on a trouvé une variété de Golden rosée Alpes et Limousin.  A une autre période, on nous demandait beaucoup de pommes Canada gris, plus particulièrement appréciées des personnes âgées. On doit se tenir au courant des envies des consommateurs et évoluer ».

Mais il faut aussi anticiper ces goûts car les pommiers ne poussent pas comme ça. Il faut 4 ans pour qu’un arbre produise. Et tout au long de l’année, de nombreuses phases sont à respecter. La qualité passera donc par une main-d’œuvre de près de 50 employés au total entre les permanents et les semi-permanents.
En juin c’est la période d’éclaircissage où l’on  enlève les fruits pour ne laisser qu’une seule pomme par bouquet. A partir du 15 août, pour les espèces précoces, et jusqu’au 15 novembre pour les variétés tardives, les pommes sont cueillies, stockées, triées, emballées et séchées naturellement sans produit supplémentaire pouvant altérer leur intégrité. Elles sont ensuite entreposées sous atmosphère contrôlée dans des chambres froides.
Tapis roulantC’est pourquoi on peut déguster des pommes toute l’année, grâce à ce circuit dont la visite de la chaîne est édifiante. Les tapis déroulants, les bassins, les entrepôts de stockage ronronnent toute l’année d’une activité incessante pour valoriser le tonnage annuel important de l’exploitation : 5000 tonnes.
« On a une équipe assez soudée ; même si c’est un travail inten  se, c’est agréable ».
Le passage en coopérative n’empêche pas d’avoir ses propres chambres froides et son circuit de commercialisation personnel.
« C’est le développement logique de notre extension ».
Les ventes interviennent à des niveaux importants sans oublier un accueil sur place pour les particuliers et des visites organisées de la chaîne de traitement.
VergersLa relève a été bien préparée avec Alain, le fils qui a fait pendant deux ans des études d’arboriculture au lycée agricole de Sainte-Livrade (47).
« On a la chance d’avoir nos enfants avec nous, ainsi que le gendre qui nous a rejoint en 2002, confie Nicole. Ce dernier s’occupe de l’informatique et de la commercialisation. On peut transmettre notre métier et c’est une de nos grandes satisfactions ».