La Ferme de l’Orée

“ Des légumes secs à cuisiner toute l’année pour se garder en belle santé. ’’

PRODUITS

Graines et farine de lentilles vertes, pois chiches et pois cassés en sachet de 500 g.
Conserves de pois chiches

VENTE à LA FERME

Vente sur le point de retrait de la ferme : procéder à la commande en ligne sur https://www.lafermedeloree.euryclee.fr/. Le retrait se fait le mercredi entre 17h et 19h. Plus d’informations www.lafermedeloree.fr.

VISITE DE LA FERME

Accueil de groupes, sur réservation.
Évènements à la ferme : suivre la page Facebook.

POINTS DE VENTE

Magasins fermiers : “La Ferme Santone’’ à Saintes, “La Ferme de la Varenne’’ à Tonnay-Charente, “L’Escale Fermière’’ à Royan, “100 % Fermiers’’ à Angoulins-sur-Mer, “La Ferme des Producteurs Ré-Unis’’ à Bois-Plage-en-Ré, “Panier de nos campagnes’’ à La Rochelle, “À la Ferme d’Aunis’’ à Surgères et à la boutique de l’Abbaye de Trizay.

Et aussi…

En plus vente de produits d’autres producteurs fermiers : Mâches, endives, choux verts provenant des « jardins de Rétaud », des serres de Johan Bernardin, et les Asperges de M et Mme Branger de Tesson

Les lentilles vertes de Thézac

Préparation lentillesInstallée maintenant depuis plusieurs années à la Ferme de l’Orée à Thézac, Pascale Croc est une créatrice perpétuelle.  Sensible aux aliments santé, sa réflexion se tourne vers un raisonnement simple : « Si l’on veut de la variété dans notre assiette, il faut cultiver varié ! »

Depuis 2012, Pascale s’intéresse aux protéines végétales. « Pas besoin d’être végétarien, pour consommer des légumineuses ». Il ne s’agit pas de remplacer définitivement la viande par des légumes secs, mais d’équilibrer au mieux son alimentation en variant l’apport de protéines.

Il est vrai qu’aujourd’hui, chacun revoit son schéma alimentaire : moins de viande au repas, mais de la bonne qualité. Plants lentillesAinsi, les protéines végétales permettent de varier les plaisirs, apportant à notre corps des nutriments intéressants, dont le fer.
La culture de cette légumineuse est particulièrement bien adaptée au sol de notre région. La lentille capte l’azote de l’air et n’a donc pas besoin d’apport supplémentaire. Pas besoin d’arrosage non plus. D’où l’intérêt de la cultiver en Bio.

La lentille se mange chaude, froide, en salade.

 

« Redécouvrons la lentille comme un légume nouveau, loin de la traditionnelle saucisse aux lentilles de nos grands-mères ».

Tige lentillesLa recette de Pascale : lentilles froides en salade avec l’huile de colza des Paysans Mouliniers des Estuaires Charentais dont elle fait partie, vinaigre de cidre, échalotes ou ciboulette.
Les lentilles se marient avec tout !!!

La lentille verte ne se trouve pas qu’au Puy, mais désormais à Thézac !