Vergers des Benoîts à Saintes et vergers du Maine Allain à Chaniers

“ Venez partager avec nous la passion des fruits du verger. ”

PRODUITS

Pommes : Reine des Reinettes, Belchard-Chantecler, Rubinette, Goldrush, Reinette Clochard, Gala, Elstar, Golden, Canada, Pinova, Jonagored, Idared et Granny.
Poires : Williams, Comice, Conférence, Passe-Crassane et Morgane.
Jus de pomme et pétillant de pomme ; jus pomme/poire.

VENTE SUR L’EXPLOITATION

De septembre à juillet :
Aux Benoîts : le lundi matin de 9h à 12h.
Aux Benoîts et au Maine Allain :
le lundi de 14h à 18h et du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h.
Au Maine Allain : le samedi de 9h à 12h.

POINTS DE VENTE

Magasins fermiers : “La Ferme Santone’’ à Saintes, “La Ferme de la Varenne’’ à Tonnay-Charente. Les centres E. Leclerc à Saintes.  Boutique de l’Abbaye et ses Jardins à Trizay.

Réseau de producteurs FARRE (agriculture raisonnée) et exploitation agréée Vergers écoresponsables.

L'héritage de la terre

Pascal GazeauPascal Gazeau est l’héritier d’une longue tradition de la terre. Il exploite depuis 1983 la propriété des Benoîts transmise de génération en génération depuis le milieu du XIXème siècle. Les champs de blé et l’élevage ont laissé la place aux vergers. Avec leurs 25 hectares de pommiers et 3 hectares de poiriers, les vergers des Benoits emploient aujourd’hui 12 salariés à l’année.

Pascal a commencé, logiquement, par des études au lycée agricole. Il aurait souhaité travailler en laboratoire, étudier le côté scientifique de l’agriculture ou faire quelques recherches, penché sur un microscope. Mais à l’âge de 25 ans, il décide de reprendre l’exploitation familiale.

Cependant, s’il marche sur les traces de ses ancêtres agriculteurs, Pascal va rénover les vergers plantés par son père en 1958 et diversifier les variétés de pommiers.

Et quand on lui demande pourquoi, le scientifique qui sommeille en lui sait quoi répondre : « Le sol argilo-calcaire, allié à un climat doux et humide, est très favorable à cette culture ». Parmi ses pommes préférées, il y a la Belchard appelée aussi Belle charentaise. Équilibrée en goût et adaptée au terroir. Les vergers du domaine des Benoits produisent bien d’autres variétés qui s’égrainent tout au long de l’année, permettant de croquer des pommes à chaque saison.

Retour au naturel

Depuis 10 ans, Pascal fait partie du réseau d’agriculture raisonnée FARRE (Forum des Agriculteurs Responsables Respectueux de l’Environnement).Pomme C’est une association interprofessionnelle qui a pour vocation de faire connaître les différentes pratiques de l’agriculture durable. Concrètement, il s’agit de diminuer les traitements chimiques dans les cultures.

Par exemple, pour éliminer des vers de la pomme (le carpocapse), plus question de traiter les pommiers. Et là, Pascal endosse sa blouse blanche de laboratoire et se fait un plaisir de nous expliquer : « Nous installons des diffuseurs d’hormones qui vont désorienter les mâles et les empêcher de se reproduire ». Et, depuis quelques années, cette démarche apporte des résultats : « Nous constatons moins d’acariens sur les arbres et un retour en nombre des insectes auxiliaires qui aident à l’élimination naturelle d’autres parasites ».

Pascal GazeauUn retour au naturel qui porte ses fruits, pour le plus grand plaisir de Pascal et de ceux qui croqueront les pommes des vergers des Benoîts…